Fuga XX in a

BWV 865

Il s'agit de la fugue la plus développée du recueil. Le Sujet scindé en deux parties, fait la part belle aux broderies et mouvements conjoints, excepté les deux sauts caractéristiques qui concluent à chaque fois les parties. La première par un rythme féminin sur la dominante (qui donne un sentiment de rebond) le second par un rythme masculin, impératif. Le Contre-sujet utilise lui aussi des mouvements conjoints, mais avec des tétracordes, ainsi qu'un fragment du sujet. Il est surtout complémentaire rythmiquement : les doubles contre les croches et vice-versa.

La fugue est clairement césurée en séquences par des cadences très affirmées. Chaque séquence nous propose un nouveau projet et ce dernier sera "exposé" quatre fois comme l'exposition.

SEQUENCE I : Exposition du Sujet S / R / S / R avec 1er C.S.

SEQUENCE II : Exposition de l'inversus.

SEQUENCE III : Exposition de la strette à 2 et à la blanche. Divertissement puis strette à 2 au relatif (Ut M ).

SEQUENCE IV : Exposition de la strette à 2 et à la blanche en inversus.

SEQUENCE V : Exposition (mais de trois voix seulement) d'une strette à 2 et à la blanche mais en S / R entre les deux voix ; Mvt droit / Inversus / Inversus.

SEQUENCE VI : série de de 2 strettes :

la 1° à 3 et à la ronde puis blanche

la seconde à 2 et à la blanche en S / R.

SEQUENCE VII : strette finale à 4 et à la blanche.